Quel assistant personnel intelligent choisir en 2018 ?

Siri, Alexa, Cortana ou Google Assistant? Peu importe, les assistants personnels intelligents commencent à envahir nos quotidiens, à travers nos smartphones ou autres objets connectés. Ils ont été conçus pour accroître le confort de notre quotidien. Alors gadget superflu pour les uns ou innovation judicieuse pour les autres, les objets de l’intelligence artificielle font parler…

Si vous êtes prêts à vous lancer dans cette expérience , voici quelques présentations pour choisir celui qui répondra au mieux à vos besoins.

Définition technologique

Un assistant personnel intelligent (API) est un agent logiciel qui peut effectuer différentes taches de la vie quotidienne ou des services. Les taches ou services effectués par l’API ont pour base toutes les informations qui ont été fournies par l’utilisateur. Ces données vont de la localisation à l’historique de l’utilisateur.  En somme, l’assistant personnel utilise le machine learning.

Grâce au machine learning, les API adaptent le contenu de leurs services. La gamme de services proposés par les assistants virtuels est particulièrement étendue.  Au fur et à mesure, les API anticipent vos besoins et envies, ils sont développés pour deviner nos intentions. Ces petits assistants témoignent d’une large pénétration de la vie numérique et du monde réel.

Même s’ils ont tous le même objectif – améliorer et faciliter le quotidien de leurs utilisateurs – chaque API présente des particularités et répondent à des besoins et envies différentes. Voici une petite description des API les plus développés et vendus pour vous faire une meilleure idée de celui qui vous conviendrait le plus. 

 

Siri (Apple)

Date de lancement : 4 octobre 2011 (présentation à la presse).

Interfaces compatibles : smartphones d’Apple à partir de l’iPhone 4s, tablettes à partir de l’iPad 3  et les iPod touch depuis la 5ème génération, les Mac ayant un micro utilisant macOS et les Apple TV de 4ème génération.

Siri est une application de commande vocale qui repose sur les instructions verbales données par les utilisateurs. L’API développé par Apple repose sur la reconnaissance vocale avancée avec le traitement du langage naturel et la synthèse vocale. Il permet de réaliser plusieurs interactions entre l’utilisateur et les applications du système iOS ou le navigateur Safari (effectuer un appel, dicter un SMS à envoyer, dicter une recherche à faire sur le web, jouer un morceau de musique avec l’application Musique, lancer un itinéraire avec Plans …).

La firme de Cupertino a annoncé quelques axes de progrès pour les années à venir:

  • les suggestions Siri afin d’agir de manière pro-active en fonction du contexte. Siri devrait désormais être capable de comprendre que vous êtes au volant et qu’il faut donc envoyer une réponse à un SMS en indiquant votre heure d’arrivée à la maison par exemple. En somme, l’assistant d’Apple sera davantage en mesure de lire les données des services et applications que vous utilisez, pour mieux vous aider.

 

  • Shortcuts : application qui s’intègre en partie à SiriKit. Non seulement il apprend à connaitre vos habitudes mais il permet de créer un lien entre une tache dans une application et une commande vocale librement établie adressée à Siri. Le patron du logiciel chez Apple, Craig Federighi, appuyait sa présentation sur l’exemple du suivi des clés. Ainsi une simple phrase, telle que « tu n’auras pas vu mes clés ?  » exécuterait la commande permettant de localiser votre trousseau. Ainsi à la simple énonciation d’une phrase, votre assistant peut exécuter une série d’actions qui aura été programmée au préalable.  Shortcuts pourrait bien aider Apple à donner davantage d’intelligence.

Alexa (Amazon)

Date de lancement : Novembre 2014

Interfaces compatibles : smartphones et tablettes comprenant iOS 8.0 ou plus récent; Android 4.4 ou plus récent

Depuis le 13 juin dernier, les français ont pu découvrir Alexa, comme la majorité des assistants intelligents l’enceinte intelligente développée par Jeff Bezos propose des rapports météorologiques (Accuweather), des revues de presse, prendre des rendez-vous (Google Agenda) ou de jouer des morceaux de musique (à partir des comptes Amazon Music mais aussi Apple Music et Google Play Music). Parmi les 40 000 applications vocales ou skills disponibles sur Alexa et Echo, 200 sont proposées en langue française : réservation d’une table sur LaFourchette, trouver une entreprise dans les Pages Jaunes, connaitre le statut de son vol avec AirFrance, …

Depuis quelques temps les utilisateurs américains peuvent personnaliser les fonctionnalités d’Alexa, créer des nouvelles fonctionnalités pour leur enceinte intelligente. En utilisant certains templates, il sera possible de lui apprendre à répondre à certaines questions en fonction de vos besoins. Ces templates doivent être sélectionnés parmi les thématiques proposées par Amazon. Comme « At Home » laquelle vous propose de donner accès à vos invités aux informations dont ils auraient besoin comme le code WiFi par exemple.

Cortana ( Microsoft)

Date de lancement : Avril 2014

Interfaces compatibles : Windows 8.1, Windows 10, Android et iOS (sous la forme d’une application et intégrée avec le système CyanogenMod).

Développée par Microsoft pour sa plateforme Windows Phone, Cortana est l’un  des assistants personnels intelligents les plus performants du marché. Au départ « Cortana » n’était que son nom de code, en référence à l’IA Cortana du jeu Halo dont Microsoft détient les droits. Un nom qui a été conservé officiellement après les nombreuses demandes des internautes.

Cortana repose principalement sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft, ainsi que sur les données présentes sur le smartphone de l’utilisateur (contacts, courriels, calendrier, etc.). Les résultats sont retournés par Bing mais aussi par des services externes, comme Foursquare pour la géolocalisation.  La particularité de Cortana réside dans l’utilisation d’un « bloc-notes », dans lequel l’utilisateur peut renseigner et consulter diverses informations telles que ses centres d’intérêts, ses tâches, ses « heures tranquilles », ses lieux favoris, ses recherches de musique mais aussi le nom par lequel il souhaite être appelé et en vérifier la bonne prononciation.

Google Assistant

Date de lancement : mai 2016

Interfaces compatibles : Google Allo, Google Home, certaines versions d’Android Wear et plus généralement sur tous les téléphones équipés de Android 5.0, iOS, Wear OS, les écouteurs intelligents Pixel Buds

L’assistant personnel intelligent développé par Google est une extension de Google Now, basée elle aussi sur l’intelligence artificielle de l’ESPIPE, le projet Tchak. Le potentiel de cet assistant n’a fait que se développer avec le temps. Aujourd’hui Google Assistant est capable d’extraire des informations d’internet, consulter la météo ou encore l’envoi de notifications sur des évènements importants du calendrier, et autres fonctionnalités pour faciliter votre quotidien qui existe dans bien des assistants personnels intelligents.

Mais Google n’en est qu’au commencement : Google promet de prochaines intégrations avec Keep, Any.do, Bring! et Todoist mais aussi une nouvelle section « Découverte » avec des activités proches de votre emplacement, des rappels du lieu où vous avez garé votre voiture et autres recommandations de podcasts et de musiques. La spécificité de cet assistant est qu’il peut soutenir une conversation en utilisant le programme de langage naturel de Google. Google Now reposait sur l’interaction avec la voix, Google Assistant y ajoute la possibilité d’interagir par saisie de texte.

Le robot conversationnel est d’autant plus développé par Google, que cette dernière a introduit sa propre ligne de téléphones intelligents avec le modèle Pixel, en 2016. Un téléphone qui est basé sur le système d’exploitation Android et inclut l’assistant Google.

Le futur concurrent: Facebook

Dans la course aux assistants personnels intelligents, il semblait avoir l’un des géants du web manquant: Facebook. La riposte se fait attendre mais le gadget signé Mark Zuckerberg devrait bientôt voir le jour. L’objet connecté aurait micro, caméra et haut parleur, afin d’écouter en permanence ce qui se passe dans le foyer. L’objet connecté devrait sans doute être connecté à Facebook Messenger pour permettre à ses adeptes de communiquer via les appels vidéos et audio sans avoir à tenir leurs smartphones.

Les assistants connectés de Facebook devraient fonctionner grâce au système développé lors du lancement du chatbot « M« . Même si ce dernier a été supprimé de la plateforme en janvier 2018.

Si aucune information n’a été donnée sur la forme que devrait prendre cet assistant intelligent, il  devrait surement commencer par un M …

 

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil