Les arnaques arrivent sur Tinder

Les faux profils sont légions sur l’application de rencontres Tinder, et plus généralement sur les réseaux sociaux. Et les créateurs de ces faux profils peuvent profiter de la situation pour monter des arnaques. C’est ce qu’il s’est passé en Thaïlande.

Tinder arnaque

Deux suspects sont donc recherchés en Thaïlande, pour avoir créé de faux profils sur Tinder dans le but de monter une arnaque pour soutirer de l’argent aux utilisateurs masculins du site de rencontres. Les faux utilisateurs se faisaient passer pour des hôtesses de l’air, en volant des photos à des utilisatrices sur Facebook.

Tinder et les faux profils

Le journal le Bangkok Post a interrogé l’une des victimes de l’arnaque. Celle-ci raconte qu’après avoir eu un match, elle a commencé à discuter puis sympathiser avec le profil (qu’il pensait être une hôtesse de l’air). Les discussions allaient bon train, et beaucoup de photos ont été échangées. La victime se pensait quasiment dans une vraie relation ; néanmoins ils ne se sont jamais rencontré, car la fausse hôtesse de l’air prétextait un emploi du temps bien rempli du fait de son travail chez Thai Airways International.

La victime prise dans ses filets, l’arnaqueur pouvait lui soutirer de l’argent. Pour ce faire, la fausse hôtesse de l’air a prétexté une perte de sa carte de crédit lors d’un déplacement à l’étranger. Elle a donc demandé à la victime de lui envoyer une somme conséquente, près de 15.000 Baht (soit environ 400 euros). Après l’envoi de l’argent, la victime a noté une prise de distance évidente du profil Tinder de l’hôtesse de l’air, jusqu’au moment où plus aucun signe de vie n’a été donné.

Toujours selon le Bangkok Post, ils ne seraient pas moins de 30 hommes à avoir été victimes de cette arnaque, entre 2014 et 2016. Par ailleurs, les vraies hôtesses de l’air (dont les photos ont été volées) ont été accusées (à tort, forcément) par les victimes masculines. Ces derniers les ont contacté sur Facebook, en les accusant de ne pas avoir rendu l’argent. Par ailleurs, une des vraies hôtesses de l’air aurait même reçu une plainte.

Pour résumer, n’envoyez jamais de l’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas sur Internet. Les relations virtuelles peuvent facilement s’avérer fausses !

Une utilisatrice de Tinder réclame 5 dollars à ses matchs

Dans une moindre mesure, c’est Maggie Archer, une américaine inscrite sur Tinder, qui a fait le buzz. Elle a développé une technique toute simple pour faire le buzz et soutirer 5 dollars à ses matchs. Celle-ci avait inscrit dans sa bio « Envoyez moi 5 dollars et vous verrez ce qu’il se passe ». Quelques utilisateurs sont tombés dans le piège : après l’envoi des 5 dollars, la seule action était un dé-match de la part de Maggie.

À noter également que Tinder arrive sur votre navigateur web : plus besoin de télécharger l’application pour pouvoir matcher. Attention aux arnaques !

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles