Au revoir SFR, bonjour Altice

Patrick Drahi, l’homme d’affaire franco-israëlien et magnat des télécoms et médias est à la tête du groupe SFR, de Virgin Mobile, mais également d’opérateurs étrangers comme Hot en Israël, Portugal Telecom, ou encore Suddenlink et Cablevision aux États-Unis. Il va uniformiser ces différentes entités sous le nom de sa multinationale Altice, spécialisée dans les réseaux câblés et les télécoms. 

SFR devient Altice

SFR, la Société Française du Radiotéléphone, a été créée en 1987 par la Compagnie Générale des Eaux. Rachetée par Altice en 2014 afin de former le groupe Numericable-SFR, elle devient en 2016 le Group SFR. Mais la semaine dernière, le PDG d’Altice, Patrick Drahi, a annoncé à la presse que SFR, ainsi que ses autres marques, allaient progressivement se réunir sous le nom commun Altice.

Pourquoi SFR devient Altice ?

Plusieurs raisons peuvent être soulignées. Michel Combes, directeur général d’Altice, commente : « Il nous manquait encore quelque chose pour devenir un groupe. Nous allons devenir une marque unifiée« . Le changement de nom, bien qu’étant un exercice plutôt compliqué et long à mettre en place, permettra d’harmoniser les marques. En effet, plus besoin d’entretenir l’image des différentes entités : les efforts seront concentrés sur une seule et même marque. Raison économique donc.

Il faut également noter que la marque SFR ne bénéficie pas d’une notoriété flamboyante : depuis plusieurs mois maintenant, l’image est écornée, et les clients partent chez les concurrents.

Bien entendu, cette opération permettra également à Altice de réaliser des économies au niveau fiscal. Via des frais facturés par la société mère, des redevances ou des licences à la charge des filiales, Altice pourra récupérer à l’étranger les bénéfices imposables par les États. Intéressant, lorsque l’on sait que l’entreprise majoritaire d’Altice, Next Limited Partnership, est établie à Guernesay, une petite île bien connue pour avoir des impôts plutôt légers.

Quand et comment SFR deviendra Altice ?

La transition va se faire en douceur. Une cohabitation va être installée afin de familiariser les consommateurs, un peu à la manière de France Telecom, qui avait coexisté avec Orange pendant quelques temps. Mais ici, la disparition de SFR devrait être plus rapide : sa « mort » est annoncée pour le deuxième trimestre 2018.

Altice subit une petite remise en forme : son identité visuelle évolue, et un nouveau logo apparaît, avec un nouveau slogan, « Together has no limits« , ou « Ensemble, sans limite » en français.

changement d'identité visuelle Altice SFR

 

Au final, cette opération tombe à point pour SFR. La marque n’est pas dans sa meilleure forme : un plan social de grande ampleur et des mauvaises pratiques commerciales dévoilées ont écornés l’image de la marque. Ce changement d’identité coûtera plusieurs millions d’euros à Altice, mais devrait être bénéfique sur le long terme.

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles