CES 2017, la French Tech s’impose [MAJ 09.01.17]

Comme chaque début d’année, Las Vegas reçoit la grande messe technologique qu’est le CES 2017. Acronyme de Consumer Electronics Show, le rassemblement est devenu, en 50 ans (!) l’incontournable salon de l’innovation technologique et électronique. Haut lieu de rencontres high-tech, la French Tech sera représentée, durant cette 50e édition, par pas moins de 200 start-up françaises. Cette année, le top départ sera donné le 5 janvier 2017, et les « festivités » dureront 3 jours, même si certaines marques ont déjà donné leurs conférences de presse, en marge de la rencontre.

Article mis à jour le 09 janvier 2017

CES 2017 web

Petit retour en arrière sur cinquante années de découvertes, et bien entendu focus sur les tendances de 2017.

Le CES 2017, c’est quoi ?

 Originellement localisé à New York, c’est un salon B to B généraliste, dédié aux innovations technologiques. Il voit le jour en 1967, à l’initiative de la Consumer Technology Association, avec 200 exposants, et un peu moins de 17 500 participants. Nous sommes loin des chiffres actuels, mais le mouvement est lancé. Entre 1978 et 1994, il y aura même deux éditions par an : une, en janvier, déplacée dans le Nevada (à Las Vegas), et l’autre, en juin, dans l’Illinois (à Chicago). À partir de 1994, le rassemblement se passera dorénavant uniquement à Las Vegas, en début d’année.

Conférences de presse, stands, et démonstrations des nouveaux produits et services : voilà le quotidien du CES. Le but est de permettre aux professionnels de faire des rencontres auprès d’investisseurs et de distributeurs, de lancer un nouveau produit… En clair, de communiquer largement.

Cousin éloigné de l’ancien COMDEX, qui se tenait lui aussi à Las Vegas, le salon a su se développer pour devenir le plus gros rassemblement international des nouvelles technologies et de l’innovation. Au cours de son existence, plusieurs avancées technologiques notables ont été annoncées durant les conférences : l’apparition du caméscope, le premier jeu vidéo (Pong), le DVD, la télévision HD … Bref, des produits et technologies qui ont impacté quotidiennement et durablement notre vie.

Le CES 2017 s’annonce géant : 225 000 mètres carrés, 3 887 exposants, 140 nationalités et plus de 180 000 participants, dont quasiment 8 000 journalistes ! Plus que pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio. La cinquantième année d’existence met donc les petits plats dans les grands.

Toutes les dates des différentes conférences du CES 2017 sont sur leur site.

La French Tech, un acteur majeur de l’innovation

La France reste un pôle majeur de l’innovation technologique, et est la troisième nation représentée après les États-Unis (1713 entreprises) et la Chine (1307 entreprises). Au total, 275 entreprises françaises feront le déplacement à Las Vegas, dont plus de 200 start-up. Parmi les heureux élus, nous retrouvons des noms bien connus comme Netatmo, Parrot (dont nous vous parlions déjà il y a quelques temps), Withings, Sigfox… Mais également des petits nouveaux qui veulent se faire une place : Awox, Famoco, CybelAngel pour ne citer qu’eux. Le nombre de start-up françaises participant au CES 2017 n’a fait qu’augmenter ces dernières années, passant donc de 66 il y a deux ans, à plus de 200 cette année.

French Tech CES 2017

Depuis 3 ans, la French Tech s’impose dans le domaine de l’Internet des objets (les objets connectés, dans le langage courant). Les analystes, et mêmes les spécialistes du French bashing, reconnaissent la performance des ingénieurs français, et l’expertise dont nous pouvons faire preuve en intelligence artificielle ou en analyse de données. Réactives, créatives, les sociétés françaises font preuve d’une dynamique forte actuellement. Ce n’est pas pour rien que des grands groupes investissent : Nokia a racheté Withings, Engie a investi dans SigFox, Legrand dans Netatmo

De plus, avant même le début du salon, les start-up françaises tirent déjà leur épingle du jeu, ayant trusté plusieurs récompenses lors des fameuses CES Innovation Awards.

Ces start-up ont leur propre espace dédié, l’Eureka Park, « salon dans le salon ». Plus pratique pour lier des liens entre des structures de tailles équivalentes. Les échanges n’en sont que plus simplifiés.

Quelles innovations pour le CES 2017 ? 

Les smartphones, tablettes et autres smartwatches

Chaque année apporte son lot de nouveautés et de sorties smartphones ; cette année ne dérogera pas à la règle.

L’apparition du processeur Snapdragon 835 de chez Qualcomm vient dévoiler de nouveaux horizons pour 2017. Grâce à ses excellentes performances, il équipera une majorité des smartphones haut-de-gamme cette année. Parmi ses nouveautés, nous retiendrons principalement la promesse de 2,5h de batterie en plus (sur une journée d’utilisation mixte), une recharge plus rapide, plus de puissance, une connectivité plus forte… Bref, que du plus ! Et Qualcomm va plus loin, en essayant d’anticiper les besoins futurs.

snapdragon qualcomm

Le premier à sauter sur le créneau est Asus, qui pourrait dévoiler sa nouvelle gamme ZenFone, à travers une conférence de presse nommée « Zennovation ». Suspense ! Nous n’en savons pas plus pour le moment. Pourquoi pas rêver à un appareil doté de sa propre réalité virtuelle ?

Également à prévoir, des nouvelles de Blackberry, Huawei et son petit frère Honor, HTC, Lenovo, LG … Bref, du beau monde ! Ceci étant, point d’annonce importante de la part d’Apple, la marque à la pomme préférant annoncer ses nouveaux produits durant ses propres évènements.

L’internet des objets

L’Internet des objets (IoT, Internet of Things en anglais) est, depuis quelques temps déjà, un pan incontournable du salon. En accord avec l’intelligence artificielle et l’apprentissage de la machine (machine learning, en anglais), les produits vont être capables de comprendre et traiter le langage humain, et analyser une quantité extrêmement importante de données, dans le but de répondre de manière toujours plus personnalisée. L’exemple le plus probant actuellement est Tesla, une des entreprises du génial visionnaire Elon Musk. Sa voiture connectée à récemment fait parler d’elle, en prédisant un accident sur l’autoroute quelques secondes avant qu’il se produise. Bluffant. Par ailleurs, de nombreux experts affirment que le CES est aujourd’hui le salon où se joue le futur du marché automobile, bien avant les salons dédiés (Genève, Paris, etc.).

Nouveaux joujoux futiles ou gadgets utiles, il n’en reste pas moins que les marques poussent l’innovation à l’extrême, et viennent désormais présenter leurs trouvailles à Las Vegas. BMW devrait par exemple dévoiler son système HoloActive Touch, une projection holographique qui viendrait remplacer le tableau de bord actuel, et commandée par des gestes de la main. À suivre ! Par ailleurs, la marque allemande pourrait également dévoiler la nouvelle version de sa fameuse voiture électrique, la i3.

bmw-ces2017

Des avancées qui font du bruit

Au niveau sonore, les innovations sont à prévoir également. Toujours à la recherche du son « parfait », de la pureté absolue, les marques proposent aussi des designs ébouriffants. Par exemple, l’enceinte flottante de LG (la PJ9) a déjà fait couler beaucoup d’encre. De son côté, Bang & Olufsen a dévoilé un teaser qui ne nous apprends pas grand chose ; mais nous pouvons supposer que la marque va s’aligner aux enceintes intelligentes de type Amazon Echo, ou encore Google home.

Les innovations vidéo

 La vidéo n’est effectivement pas en reste ; ainsi, le petit français DxO a récemment annoncé une mise à jour de son application DxO One. D’ailleurs, Victor et Manu, nos deux geeks préférés, ont testé le jouet récemment, vous trouverez la vidéo ci-dessous. Les spécialistes s’accordent également sur l’arrivée des mini-caméras à 360°, permettant des vidéos en streaming live. Les français de chez Giroptic, la Vuze 3D 360 ou encore la Hubblo 3D 360 sont les noms à retenir de ce CES 2017.

Il ne reste donc maintenant plus qu’à patienter avant les annonces des marques ! Nous mettrons à jour cet article au fur et à mesure des annonces importantes durant ce CES 2017.

MISE À JOUR (09.01.17)

Voilà, le CES 2017 est déjà fini. Nous avons donc sélectionné pour vous quelques start-ups (uniquement de la FrenchTech, chauvinisme oblige) à suivre cette année.

  • Nebo 

Cocorico ! C’est une start-up française qui a remporté le prix de la meilleure application de l’année. Grâce à eux, vous pourrez transcrire très facilement vos prises de notes sur écran tactile. Écrivez avec un stylet, l’application se charge du reste. Propre, efficace, peu coûteuse : c’est un sans faute pour le studio français MyScript.

nebo app award ces 2017

  • Terraillon Nutrismart 

Bien connu sur le marché des balances, l’entreprise s’est penché sur des mesures plus originales : grâce à un spectromètre intégré (une technologie développée par la marque SCIO), vous pourrez analyser les principaux composants de chaque aliment, ou encore le nombre précis de ses calories. Vous pourrez même suivre l’évolution des aliments qui, avec le mûrissement, voient leur propriétés changer. Étonnant !

  • PKVitality

Filiale de PKParis, la jeune pousse vient réussir là où les plus grands ont échoué. Apple, ou encore Google ont essayé, en vain, d’intégrer une technologie capable d’aider les personnes ayant besoin d’un suivi régulier de leur physiologie, comme la glycémie. Ici, la technologie développée par l’entreprise ne nécessite aucun prélèvement de sang, et donc aucune douleur. Chapeau bas.

  • Lima

Déjà présente l’année dernière, la start-up présentera cette année la version Ultra de son boitier cloud. Nous nous étions déjà penché sur leur technologie : Victor et Manu ont déjà présenté la bête !

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles