Néon, le futur des navigateurs web selon Opéra

C’est la grosse surprise des derniers jours ! Opera Software, l’entreprise norvégienne derrière le navigateur web du même nom, a lancé un nouveau browser internet : le navigateur Néon. Interface inédite, utilisation innovante : Mobile & Futé vous dit tout sur ce nouveau navigateur, qui n’a plus rien d’une version beta.

neon navigateur web

Néon, le nouveau navigateur Opera

 L’univers quadrillé et austère des navigateurs web prend un coup de jeune ! Adieu la présentation classique « onglets / favoris / extensions ». Visuellement, vous pourrez accéder à toutes vos données, en un coup d’œil. La transparence joue pour beaucoup ; vos favoris et onglets seront représentés par des bulles. Cependant, il reste difficile d’expliquer ce navigateur sans vous montrer. Place à la démonstration vidéo donc.

Vous retrouverez donc vos onglets sur la droite, sous forme de bulles. À ne pas confondre avec vos favoris, qui se retrouveront au milieu de votre écran lorsque vous n’aurez aucune fenêtre ouverte. De belles animations sont présentes ; vous aurez également la possibilité de garder dans un coin les vidéos présentes sur vos différents sites. Vous pourrez donc vous balader de sites en sites, et d’onglets en onglets tout en gardant un œil sur la dernière vidéo de Mobile & Futé ! 😉

neon opéra

En clair, tout a été fait pour le plaisir des yeux : vous pourrez notamment scinder votre écran en deux, afin de faire apparaitre -par exemple- d’un côté une fenêtre de discussion Messenger, et de l’autre votre navigation classique.

Opéra, le petit poucet des navigateurs web

 Opera fait pâle figure face aux mastodontes que sont Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari, et Internet Explorer : à eux quatre, ils trustent plus de 90% des parts de marché en France (sur l’année 2015). Au niveau mondial, la firme suédoise réussi à grapiller quelques points, aux alentours de 6% du marché total. Cependant, cette domination a rendu l’innovation quasiment inexistante, et les softwares n’ont que peu de différences majeures. Néon vient donc dépoussiérer tout ça.

Disponible uniquement sur Mac et Windows pour le moment, le logiciel n’est pas prévu pour Linux : un tweet de l’équipe d’Opera parle de Néon comme étant « pour le moment un projet fun, qu’ils n’ont pas prévu de développer plus. » Pour le moment donc… Affaire à suivre !

Nul doute qu’avec un si beau projet, l’équipe en charge du navigateur Neon devrait lui donner lui donner un poids plus important. Porté grâce au navigateur web libre Chromium, le navigateur Neon pourrait, à terme, conquérir quelques parts de marché. L’innovation a toujours du bon !

Le navigateur Neon est doté de biens des qualités, comme une navigation rapide, un gestionnaire de téléchargements, un mode de navigation privée…

Avis d’Eric de Mobile & Futé

Cela fait plaisir à ceux qui, comme moi, ont usé de leurs clics sur les navigateurs et notamment sur l’inénarrable « IE », de voir réapparaitre Opéra sur le devant de la scène. Sous l’appellation Néon, le nouveau browser Opéra se propose encore d’accélérer notre navigation au moment où de plus en plus de données diverses et variées sont accessibles via les navigateurs. Avec une interface plus fluide et proche du tactile, Neon propose surtout une expérience dans un dépouillement bienfaiteur. En revanche, les plus « geeks » d’entre nous pourront accéder à un menu plus élaboré où ils pourront jouer avec le « code html » et accéder à quelques données serveurs des sites où ils naviguent, et pas besoin d’installer un plugin comme l’excellent FireBug.

Bref, installez Néon surtout pour tenter une nouvelle expérience de navigation, et en cas de baisse de votre débit de connexion, vous aurez peut-être la chance de toujours « surfer ».

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil