Nintendo Switch : le test, avec Zelda Breath of The Wild

La Nintendo Switch est sortie le 3 mars 2017, et nous avons la chance d’avoir pu en essayer une ! Nous avons donc effectué un petit test de la bête, afin de vous délivrer nos impressions. Produit hybride entre console portable et de salon, la Switch étonne, épate et surprend. 

Nintendo Switch

Nintendo Switch, premières impressions et prise en main

Première impression : je pensais que la Nintendo Switch allait être plus grande. mais après tout c’est une console portable, donc la taille est, au final, plutôt bien pensée. En effet elle à l’air pratique, et peut être emportée facilement avec vous. Dans la boite vous trouverez :

  • un écran tactile de 6,2 pouces (environ 17,50 cm),  d’une capacité de stockage de 32 Go ;
  • deux Joy-Con, c’est-à-dire les deux parties d’une même manette, que vous pourrez au choix installer sur son support, greffer à l’écran et même utiliser séparément (sans aucun support) ;
  • un dock, qui vous servira de recharge et pour la connexion sur un écran externe ;
  • un câble HDMI ;
  • des dragonnes afin d’éviter toute chute lorsque vous utilisez la Switch ;
  • un adaptateur secteur ;

Pack Nintendo Switch

Pour le visuel, la Nintendo Switch est réussie. Son design est très sympa, et l’ergonomie plutôt bonne. Qu’ils soient fixés sur l’écran, sur leur support ou utilisés séparément, les Joy-Con s’intègrent bien à l’ensemble et sont faciles à installer/désinstaller.

Dock Nintendo

Prise en main : les manettes sont un peu petites pour moi, mais j’ai des grandes mains. Il en faut pour tout le monde… L’écran clair et lisible, avec une bonne résolution (il peut afficher des images de 1280 x 720 px). La navigation est intuitive, le menu très beau, clair et épuré ; le tactile répond très bien, les Joy-Con (manettes) aussi. Pour le moment, nous les utilisons clipsés contre l’écran tactile. En effet, on ne pourra malheureusement pas tester la console branchée sur un écran externe aujourd’hui.

Écran tactile console Switch

La mise en marche de la console hybride

Pour ne pas écraser la sauvegarde d’Arthur (son heureux propriétaire) je crée un nouvel utilisateur. Quel plaisir d’utiliser le tactile pour écrire son nom, et ne pas avoir à faire tout l’alphabet avec le joystick. C’est rapide, et facile. Le jeu se lance rapidement, pas de bug, rien à signaler.

Nintendo annonce une autonomie de 6h maximum, « en fonction du jeu et de l’utilisation. Par exemple, vous pouvez jouer au jeu Zelda pendant environ 3h en une seule recharge. » Vous voilà avertis ! Au niveau des caractéristiques techniques, sachez qu’un seul modèle de 32 Go est en vente. Si vous souhaitez augmenter la capacité de stockage, vous pouvez rajouter une carte MiniSDXC.

Bien évidemment, Nintendo a développé toute une partie de sa console autour du jeu multijoueur, mais aujourd’hui nous n’avons pas pu nous pencher sur ce type de jeux.

Test de The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Allez on lance le jeu, The Legend of Zelda : Breath of the Wild.

Legend Of Zelda : Breath Of The Wild

Son design est  vraiment sympa. De la même manière que le menu de la Nintendo Switch, il est très intuitif : tout est clair et bien indiqué. À la prise en main, je redoutais un peu la taille de la console. Cela se confirme, elle est un peu petite pour moi. Mais cela reste acceptable, et le gameplay n’en est que peu impacté. C’est un coup à prendre, rien de plus !

Zelda : woaw. Paysages magnifiques, on se plonge dans le jeu dès le début (comme à chaque fois). En open-world (un monde ouvert, vous allez là où vous avez envie d’aller), vraiment intéressant, malgré quelques temps de chargement de temps à autre. Pour les connaisseurs, vous ne serez absolument pas dépaysés : système de quêtes classiques, petite musique comme à l’accoutumée… Bref le retour en enfance. Le monde est vaste, plaisant à explorer ; le temps passe sans que l’on s’en rende compte.

Au final pour la taille de la console je m’y retrouve, je commence à prendre mes marques et j’ai même du mal à lâcher le jeu. Ah, Zelda…

Une partie multimédia un peu délaissée

Le seul point négatif sera l’accès multimédia. En effet, pour le moment et sauf erreur de notre part, il est impossible de rajouter des vidéos, photos, ou encore de la musique sur la Nintendo Switch. C’est plutôt dommage, pour un terminal qui se veut portable. Par ailleurs le catalogue reste très léger pour le moment.

Nintendo Switch back

Pour le moment, sachez que seuls quelques jeux sont disponibles dans le répertoire de la Switch, dont :

  • The Legend of Zelda Breath of the Wild
  • 1-2 Switch
  • Just Dance 2017
  • Super Bomberman R
  • World of Goo
  • Little Interno
  • Skylanders Imaginators
  • Shovel Knight : Treasure Trove
  • I am Setsuna
  • Human Resource Machine
  • Fast RMX
  • Snipperclips

Mais nul doute que la firme japonaise saura l’exploiter et le rendre plus conséquent, étant donné les excellents résultats des premiers jours de vente.

Nintendo Switch : déjà un record de vente en France

En effet, la Switch a battu le record de ventes pour une console de jeux vidéos en France selon Nintendo. Le constructeur annonce un chiffre de 105.000 ventes depuis vendredi 3 mars, le jour de son lancement. De plus, la quasi-totalité des acheteurs est repartie avec le jeu Zelda : Breath of the Wild (96.000 produits écoulés). Nintendo espère bien effacer l’échec de la Wii U, qui n’a vendu que 13 millions d’unités depuis son lancement, en 2012. C’est la pire performance de la société, depuis le début des années 1980. Outre-Atlantique la nouvelle console marche très bien également, selon les dires de Reggie Fils-Aimé, le CEO de Nintendo Of America, sans que celui-ci ne donne de chiffre précis.

La Nintendo Switch est donc sortie le 03 mars 2017, au prix de 299€. Le jeu The Legend of Zelda : Breath of the Wild est à un prix de 50€ environ, selon les magasins.

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil