OS mobiles : le point sur le lancement d’Android M

Android M

C’est ce mercredi 16 septembre qu’Apple va permettre aux possesseurs d’iPhone, d’iPod Touch et d’iPad de bénéficier de sa dernière mise à jour iOS 9.0. Mais qu’en est-il côté Android ? Quand sera disponible la prochaine mise à jour majeure du système mobile de Google ?

Android 6.0

Quoi de neuf au menu d’Android 6.0 Marshmallow ?

Après Android 5.x au nom de code Lollipop, Google reste amateur de sucreries avec Android 6.x Marshmallow. Quoi de neuf au menu ? Une utilisation simplifiée de Google Now – l’assistant vocal de Google -, une gestion plus fine des permissions liées aux applications installées sur le smartphone ou la tablette, une meilleure optimisation de leur batterie, une reconnaissance native des capteurs biométriques, la compatibilité avec le standard USB-C – démocratisé par le Macbook 12 pouces d’Apple -, et enfin l’intégration d’Android Pay, la solution « maison » pour transformer un smartphone Android en un portefeuille électronique.

Qui peut en bénéficier ?

En attendant sa sortie officielle prévue dans le courant du trimestre, Android 6.0 devrait s’installer sur une grande partie des terminaux Google, du Nexus 5 au Nexus 6 en passant par le Nexus 9 et le Nexus Player. En revanche, la tablette Nexus 7 ne devrait pas en bénéficier, tout du moins dans un premier temps (source : latinpost).

D’autres marques vont également proposer cette mise à jour. C’est le cas de Samsung qui promet Android M sur les Galaxy S6, Galaxy S6 Edge et sur le Galaxy Note 5 (source : meltystyle), ou de HTC qui devrait en faire de même sur ses One M8 et One M9 (source : christiantoday).

iOS vs Android

Disponible depuis le mois de novembre dernier, Android 5.x Lollipop est aujourd’hui installé sur 18 % des terminaux Android du marché (source : generationn-nt). Si l’on compare ce chiffre avec la dernière version de l’OS mobile d’Apple, il en ressort que 82 % des mobinautes équipés d’un terminal Apple ont fait la mise à jour vers iOS 8.x (source : iphoneaddict).

Le rythme des mises à jour système côté Apple est donc toujours aussi rapide – même si il est plus modéré qu’il y a quelques années -, et toujours aussi lent côté Android. Ceci s’explique notamment par les surcouches constructeurs ou opérateurs qui ajoutent des fonctionnalités à la version Android de base et qui doivent être redéveloppées pour être compatibles avec les dernières versions de l’OS mobile de Google. Entre la sortie d’une nouvelle version d’Android et sa mise sur le marché, il peut donc s’écouler de nombreux mois…

Espérons donc que Google puisse rapidement pallier ce problème en accélérant le taux d’adoption de ses mises à jour auprès des utilisateurs d’Android. Pour le plus grand plaisir des mobinautes…

Retour à la liste des articles