La Poste livre ses colis par drone

Bienvenu dans le futur : désormais, vous allez pouvoir recevoir vos colis et autres commandes par drone. En effet, La Poste a reçu officiellement l’autorisation par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) de livrer des colis par drone, et ce une fois par semaine. Après une longue phase de test (environ deux années), place à une phase d’expérimentation maintenant. Une fois par semaine dans le Var, un couloir aérien limité à 15 kilomètres sera dédié à la livraison par drone.

colis par drone la poste

Des colis par drone, une première

C’est donc une première mondiale : une ligne commerciale régulière de livraison de drones. Développé par DPDgroup, le drone relie Saint-Maximin-La-Sainte-Baume et Pourrières, deux communes du Var. Le but ? Permettre la livraison de colis à une pépinière d’entreprises, qui se trouve dans une zone difficile d’accès. La douzaine de start-up, évoluant principalement dans le domaine technologique, verra désormais ses colis expédiés par drone. Un pied dans le futur.

Une efficacité prouvée

La Poste souligne : « Après de nombreux tests et plus de 600 heures de vol, le drone de DPDgroup a démontré, en septembre 2015, sa capacité de vol en autonomie complète en transportant un colis de 1,5 kilo sur une distance de 14 kilomètres ».

Le drone, doté d’une autonomie de 20km, peut porter jusqu’à 3 kilos, et ce avec une vitesse de croisière de 30km/h. En cas de problème en vol, tout a été prévu : un parachute peut se déclencher automatiquement. À noter que seul un opérateur agréé DGAC pourra piloter l’engin volant.

Un mode de livraison en plein essor

La Poste s’ancre ici dans une volonté mondiale d’avancée technologique ; aux Etats-Unis, un magasin a proximité de 7-Eleven a livré un fast-food à un de ses clients, dans la région de Reno, au Nevada. Amazon, de son côté, a également utilisé ce mode de transport pour une livraison à un client particulier à Cambridge. Le vol avait duré trente minutes.

Amazon, toujours précurseur sur les drones livreurs

De son côté, Amazon pionnier sur le concept de la livraison par drones a lancé un test le 14 décembre au Royaume-Uni. Du Pop-corn et un décodeur de télévision ont été livrés à un certain Richard B. après 13 minutes de vol. Le bouillonnant PDG d’Amazon Jeff Bezos réfléchit désormais aux prochaines étapes. Amazon a déjà déposé un brevet sur des entrepôts volants pour drones livreurs. Une façon de réduire encore plus le temps entre la commande et la livraison. L’autre défi majeur réside dans la sécurisation des drones contres les vols justement. En effet, comme les drones d’Amazon seront amenés à livrer des colis toujours plus chers, il convient de se prémunir contre tout type d’attaques : flèches, lasers aveuglants, intempéries etc.

Chez Mobile & Futé, en grands fans de drones, nous ne pouvons qu’applaudir ces initiatives. Pour rappel, Victor et Manu avaient testé un drone. Découvrez leur avis sur le Parrot Mini Drone Rolling Spider. Sinon, pour ceux qui aiment la vidéo, le test sous ce format est aussi disponible ci-dessous.

Retour à la liste des articles