Que signifient les symboles de la couverture réseau de nos smartphones ?

3G, 4G, 4G+, 5G ? Vous êtes-vous déjà demandés ce que signifiaient les sigles affichés à côté du réseau mobile dans la barre de notifications  ? Ce sont des chiffres et des lettres qui possèdent un rôle précis: le réseau data auquel vous êtes connecté. 

Le réseau de téléphonie mobile

Un réseau de téléphonie mobile est un réseau permettant un usage simultané d’un grand nombre de téléphones portables ou de terminaux connectés, mobiles ou statiques, et ce même en cas de déplacement à vitesse élevée.

L’apparition du réseau mobile a constitué un bouleversement majeur dans les systèmes de communication puisqu’il a offert la possibilité de téléphoner et de se déplacer en même temps. Toutefois, plus l’utilisateur s’éloigne de l’antenne la plus proche, plus la qualité de la transmission en pâtit. Afin de remédier à ce désagrément, le mobile évalue continuellement la qualité des signaux se trouvant à proximité. En dessous d’un certain seuil, celui-ci peut basculer la liaison vers une autre antenne de l’opérateur. On appelle ce procédé un transfert intercellulaire.

Les normes de couverture réseau des smartphones

En 2018 c’est plus de 60% des internautes qui accèdent au web en passant par un smartphone, un chiffre qui ne cesse de croître. Pour toutes ces personnes, deux des facteurs clés du choix de leur forfait/opérateur vont certainement être :

  • Le débit du réseau et la latence : qui détermine la connexion rapide à internet avec des chargements qui vont vite.
  • La couverture réseau : chaque opérateur a ses antennes relais, certains  bénéficient d’une couverture plus étendue.

Il se trouve que ces deux facteurs sont régis par le type de technologie utilisée pour communiquer entre antenne relais et smartphone.  Cette dernière est affichée dans le coin supérieur de votre appareil et vous donne une indication précieuse quant à l’usage que vous pourrez faire de votre téléphone.

Généralement, nous savons que les symboles 3G, 4G lorsqu’ils sont affichés, attestent d’une bonne couverture réseau. Mais en réalité, que signifient ces lettres ?

Des lettres qui définissent la qualité de votre connexion mobile

  • Le réseau 1G

Il s’agit de la toute première génération de réseau mobile, déployée en France dès 1986. Du nom de Radiocom 2000, le réseau était l’oeuvre et la propriété de France Télécom. La 1G était accessible par le biais de téléphones analogiques transportables, essentiellement intégrés aux voitures.

  • Le réseau 2G

Le réseau 2G, déployé en 1982 et toujours actif, est actuellement le réseau le plus étendu en France avec plus de 99% de couverture territoriale sur l’ensemble des opérateurs. Il représente le symbole du passage de l’analogique au numérique. La 2G est suffisante pour appeler et envoyer des SMS, voire des MMS (bien qu’il faille faire preuve de patience). Le réseau 2G était par ailleurs précurseur dans le transfert de données par paquets. Les débits généralement observés en 2G sont de 9.6Kbits/s.

  • G pour GPRS

(General Packet Radio Service ou « Service Global des paquets Radios » en français). Aussi appelé 2,5G, ce réseau offre une amélioration notable en matière de débit par rapport à la 2G (171,2Kbits/s théorique, 40Kbits/s généralement en pratique). C’est le premier réseau d’échange de données, c’est donc celui qui a implanté la data dans nos appareils mobiles. Le GPRS, à l’instar de la 2G, est diffusé sur les bandes de fréquences 900 MHz et 1800 MHz.

  • E pour Edge 

(Enhanced Data-rates for GSM Evolution ou « Taux de Données Améliorés pour l’évolution GSM » en français ). Introduite par les fournisseurs d’accès comme la “Prè-3G” la 2.75G est une norme de transition.  Le réseau EDGE utilise en émission des bandes de fréquences comprises entre 876 MHz et 915 MHz, contre 921 MHz et 960 MHz en réception. Le réseau EDGE a permis donc d’assurer la transition entre la 2G et la 3G en offrant des débits pouvant atteindre 384Kbits/s en théorie mais plus souvent 100Kbits/s en pratique. Avec une vitesse de 384Kbit/s les usages sont limités aux appels, et messages et de commencer à utiliser des applications multi-médias.

  • 3G ou UMTS

(Universal Mobile Telecommunications System ou « Système universel mobile de télécommunication » en français). La 3G est la première norme à proposer la navigation web et l’utilisation d’applications web. Cette norme pose les bases des autres normes plus récentes sans fil que nous utilisons aujourd’hui. Désormais, la navigation web, les e-mails, la vidéo et d’autres technologies sont démocratisés. Sa mise en place, au début des années 2000, coïncide d’ailleurs avec l’avènement des smartphones, qui offrent un meilleur confort de navigation et  une meilleure ergonomie des smartphones. La 3G est capable de gérer un débit maximal théorique de 2 Mbit/s.Le réseau 3G, qui fonctionne exclusivement sur les bandes de fréquences 900 MHz et 2100 MHz, est l’un des réseaux mobile les plus utilisés en France. En 2017, il présentait une couverture territoriale allant de 80% à 95% selon les opérateurs.

  • 3G+ ou H pour HSDPA 

(High Speed Packet Access ou « Téléchargement de paquet d’accès à haute vitesse » en français). Avec la 3.5G ou 3G+, le débit augmente encore pour atteindre les 14.4 Mbit/s. Ce réseau est encore régulièrement utilisé en France et il recouvre presque entièrement le territoire. Avec une vitesse de transfert encore 5 fois supérieure à la norme précédente, l’apparition de la 3G+ a permis de créer des applications plus gourmandes en données et de fluidifier la navigation web.

  • H+ ou DC 

(Dual-Cell High Speed Packet Access+ ou « Double cellule-payet d’accès à Haute Vitesse » en français). Très répandu et utilisé aujourd’hui, le réseau permet d’atteindre une vitesse de 42 Mbit/s soit environ 3 fois plus rapide que la 3G+. On peut recevoir et envoyer des données volumineuses facilement.

  •   4G ou LTE

(Long Term Evolution ou « Evolution Long Terme » en français). La 4G LTE avait pour objectif de faire passer le débit au dessus des 100 Mbit/s de données. Avec un débit de 150 Mbit/s la 4G permet d’accéder à internet à très haut débit sans fil. La 4G permet de transférer des fichiers lourds, visionner des vidéos en HD, « live-streamer », etc. Néanmoins un nouveau problème apparaît : le partage de la connexion. La bande est partagée entre les utilisateurs et moins il y a d’appareils connectés plus le débit augmente. En France, le lancement de la 4G a véritablement débuté en 2013Malheureusement, cette technologie n’est pas encore déployée partout en France, même s’il y a de gros progrès. En juin 2018, Free Mobile couvre 88% de la population française, SFR et Bouygues 96% et Orange 97%.

  • 4G+ ou LTE-A

(Long Term Evolution Advanced). Cette nouvelle norme arrivée en 2015 en France propose un débit bien plus intéressant que la 4G classique. Là ou la 4G classique est limitée par une valeur de 150 Mb/s, la 4G+ parviens à atteindre les 300 Mbit/s, soit 2 fois plus rapide. La connexion 4G+ offre la possibilité  d’additionner les fréquences. Cela garantie un meilleur débit et une meilleure stabilité mais tout le monde ne peut en profiter. Il faut en effet être dans une zone bien couverte, avec un téléphone compatible et un forfait adapté.

C’est Bouygues Telecom qui a pris les devants en se lançant dans la 4G+ dès juin 2014, avant qu’Orange ne lui emboîte peu après. Chez SFR, l’ouverture à la 4G+ a dû attendre octobre 2014. Le déploiement de la 4G+ est également en cours chez Free. Autre nouveauté avec la 4G+ : La VoIp, une technologie permettant de téléphoner par internet. Il devient donc possible de téléphoner tout en restant connecté sur internet en 4G+.

  • La norme 4G++ UHD

Plus récemment, nous avons vu apparaître sur le marché la norme 4G++ UHD, la dernière norme sortie en France et actuellement la plus rapide disponible. Avec un débit maximal théorique de 450-500 Mb/s cette norme permet de naviguer sur internet sans ralentissements, de regarder des vidéos en streaming ou encore de faire des appels Skype à l’autre bout du monde. En fait certains opérateurs ont annoncé une vitesse plus proche des 300 Mbit/s mais bien plus stable que la 4G+.

  • 5G  

(5th Generation of Wireless Systems) Ce réseau n’est pour l’instant pas disponible.  Encore en phase de tests dans de nombreux laboratoires, il est prévu qu’il soit installé en Europe d’ici 2020. En France, les choses commencent à avancer : SFR a testé avec succès une connexion allant jusqu’à 1,6 Gb/s et Orange va l’expérimenter en France, à Lille et Douai, dès le 2ème semestre 2018. Les premiers smartphones compatibles seront disponibles dès 2019.

Le peu que l’on sait sur cette mystérieuse 5G se résume à une connexion Gigabit sans fil (allant jusqu’à 20Gbits/s) et une nette amélioration de la  portée et la stabilité du réseau.  De quoi permettre de nouveaux usages : généralisation de la UHD (Ultra Haute Définition), voitures autonomes, télémédecine… Elle permettra de connecter simultanément un très grand nombre d’objets, ce qui accélérera notamment le développement de la domotique. L’arrivée de la cinquième génération de réseau mobile (5G) est d’ores et déjà à l’oeuvre. Les Sud-Coréens ont mis à disposition la 5G,  dès 2018 lors des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang.

L’avenir

Tout d’abord l’objectif est de faire bénéficier du réseau de quatrième génération au plus grand nombre. Ainsi l’ARCEP a sommé les opérateurs de développer leurs infrastructures dans des zones prioritaires, correspondant aux zones peu denses. Ainsi, d’ici 2020, la 4G devra couvrir 90% de ces territoires isolés. Sur l’ensemble de la métropole, l’objectif à long terme fixé pour le 17 janvier 2027 est de couvrir 99,6% du territoire. Par ailleurs, sur la 3G, Free devra d’ici le 12 janvier 2018 remplir ses obligations de couverture et avoir étendu son réseau à 90% du territoire.

Il semble loin le temps où nous nous contentions d’appeler et d’envoyer des SMS avec nos téléphones. Pour répondre aux besoins  toujours plus importants, les opérateurs savent qu’il est primordial d’assurer un réseau comme la 5G. Par conséquent, nous attendons donc tous avec impatience cette norme de nouvelle génération …

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil