Quel moteur de recherche respecte votre vie privée ?

Le scandale Cambridge Analytica loin d’avoir estomper a au contraire ravivé les craintes des utilisateurs sur le sort de leurs données personnelles … En dépit du scandale,  Google ne semble pas concerné par le débat de la récolte et de l’utilisation des données personnelles sur Internet. Pourtant, le moteur de recherche récolte autant, sinon plus, d’informations à votre égard. En outre les dernières déclarations de ses dirigeants, dévoilant de nouvelles technologies, demanderaient encore plus d’informations sur votre intimité. 
Alors comment concilier respect de la vie privée et moteur de recherche sur Internet ? 

Aujourd’hui, plus de 9 recherches sur 10 dans le monde sont effectuées depuis Google selon StatCounter, ses concurrent ne récoltant plus que des miettes. Malgré tout, quelques acteurs essaient d’émerger. Ils se démarquent notamment par leur politique de confidentialité, afin d’être plus respectueux de votre vie privée.

Qwant

Lancé en 2013 par Jean Manuel-Rozan et Eric Léandri, un moteur de recherche français fait son trou en marge du quasi-monopole exercé par Google. Qwant promet une chose à ses internautes : proposer une navigation sécurisée et respectueuse de la vie privée leur permettant de chercher les informations qu’ils souhaitent sans mettre en péril leur confidentialité.

Qwant se présente comme un outil de recherche proposant différents types de résultats (Web, réseaux sociaux, actualité, etc.) sur une seule et même page. Mais à l’inverse de ses concurrents, il ne collecte pas les données de ses utilisateurs. Qwant promet de ne pas filtrer le contenu d’internet et de ne pas tracer les internautes qui utilisent son service. Ainsi, les résultats ne sont pas personnalisés et sont exactement les mêmes pour tous les internautes effectuant une même requête.  Ils sont hiérarchisés par une intelligence artificielle prenant en compte une large gamme de critères tels que les réseaux sociaux ou les images et les vidéos.

Qwant gagne de l’argent grâce à un système de liens sponsorisés et quelques partenariats établis avec des plateformes comme TripAdvisor ou Ebay. Si un internaute clique sur l’un de ces liens ou achète un service d’un site partenaire, Qwant empoche une petite commission. Mais il n’est pas tracké par des outils marketing pendant la suite de sa navigation sur Internet.

Accès.

Duck Duck Go

Lancé en 2008 par le jeune entrepreneur Gabriel Weinberg , le moteur de recherche anonyme DuckDuckGo a passé récemment la barre des 10 milliards de requêtes.  Un métamoteur qui permet d’agréger les résultats d’une cinquantaine de moteurs, le tout sans collecter une seule de vos données personnelles.

Malgré tout, DuckDuckGo est loin de faire le poids face à Google. En 2018, il ne représente que 1% du trafic aux États-Unis et seulement 0,34% en France. On note toutefois une certaine corrélation entre les performances de DuckDuckGo et les scandales en série qui ont éclaté sur la protection des données personnelles. 

Une prise de conscience générale semble alors avoir eu lieu, montrant au grand public la nécessité d’utiliser des logiciels pour protéger ses données. Un créneau exploité par DuckDuckGo, qui promet de ne pas traquer ses utilisateurs : il ne stocke aucune adresse IP, et ne collecte ni cookies, ni historiques de recherche. Une option permet d’activer le chiffrement HTTPS, qui permet de surfer de façon sécurisée.

Tout n’est cependant pas rose. Basé aux Etats-Unis, DuckDuckGo est soumis à la loi américaine. En cas d’incident, la société pourrait être forcée à collaborer avec les services de renseignement et donc livrer les données privées de certains utilisateurs.

Néanmoins on peut se réjouir d’un moteur de recherche neutre qui n’affiche pas de résultats ou de publicités ciblés. Lors d’une recherche, les résultats sont totalement neutres. L’utilisateur peut néanmoins appliquer des filtres s’il en ressent le besoin.

Accès.

Ecosia

Un moteur qui respecte votre vie privée et l’environnement : mission impossible ? En tout cas ce n’était pas de l’avis de Christian Kroll, le PDG d’Ecosia. Cette start-up berlinoise propose un moteur de recherche qui reverse 80% de ses revenus publicitaires à des programmes reforestation.

Ecosia possède des liens publicitaires  permettant d’obtenir des revenus pour chaque clic ou un pourcentage lors d’un achat sur un site partenaire. 80 % des bénéfices sont utilisés pour le soutien d’actions de reforestation. Les 20 % restants servent à compenser les émissions de CO2 de l’entreprise ainsi qu’à rémunérer les acteurs du projet.

Ecosia existe depuis 2009, mais il connaît une véritable expansion ces dernières années. À ce jour, il compte plus de 3 millions d’utilisateurs et a permis de replanter plus de 6,7 millions d’arbres. Leur projet est ambitieux : planter un milliard d’arbres d’ici 2020 ! D’après les créateurs, « si 10 % de la population mondiale utilisait Ecosia, la totalité de la planète serait reforestée ! ».

Contrairement à Qwant ou DuckDuckGo qui font de la vie privée leur cheval de bataille, Ecosia est plus léger sur ce point. Malgré tout, celui-ci montre de bonnes intentions en offrant une politique de confidentialité très claire. On y apprend ainsi qu’Ecosia ne partage les résultats des recherches qu’avec Bing, à moins d’en faire expressément la demande. L’ensemble des données recueillies est anonymisé et n’est pas stocké plus d’une semaine.

Autres possibilités

Partie intégrante de Disconnect.me, une panoplie d’outils destinés à protéger votre vie privée (navigateur web privé, VPN…), Disconnect Search est un métamoteur rassemblant les résultats des moteurs de recherche de votre choix qui ne relie pas votre recherche à votre adresse IP, ce qui permet là aussi d’effectuer des recherches en tout anonymat. A noter que Disconnect Search existe en version web, mais aussi sous forme d’extension de navigateur, pour Chrome ou Firefox.

Sa particularité : ranger les résultats de recherche dans des dossiers thématiques. Tout cela en toute confidentialité. Sans vous pister. Yippy interroge Ask, Bing, Open Directory, Yahoo!, mais pas Google. “Yippy ne collecte pas d’historiques de recherches ou de navigation, ne suit pas l’activité des utilisateurs”, explique le service.

Il s’agit d’une page de démarrage/moteur de recherche qui permet d’interroger Google, mais de façon anonyme. Les résultats plutôt précis et le service n’enregistre ni cookies, ni adresses IP. Entre Google et vous, Startpage fait office de proxy et empêche la collecte de données personnelles. Si vous cliquez sur un résultat par le biais du lien « Proxy », le site sur lequel vous surferez n’aura pas votre adresse IP. En effet il récupérera celle de Startpage, vous permettant de rester anonyme.

Dans le même genre, vous avez aussi Framabee, un métamoteur libre géré par l’association Framasoft. Il s’agit d’une instance de searX, un autre métamoteur complètement paramétrable, à condition du moins de savoir coder. Tous deux se veulent respectueux de la vie privée et ne conservent pas d’informations sur les utilisateurs. Ils agrègent les résultats de nombreux moteurs de recherche (plus ou moins connus) et même ceux de sites Internet.

Faire confiance à un moteur de recherche centralisé et propriétaire, autrement dit à une entreprise, peut en rebuter certains. Pour les plus suspicieux, il existe des moteurs de recherche libres, et décentralisés. C’est le notamment le cas de Yacy, un moteur de recherche open source “Peer-to-Peer” (P2P).

Le principe est le même que celui des logiciels P2P “classiques” : vous installez un logiciel sur votre PC (disponible pour Mac, Windows, Linux). Les autres utilisateurs font de même, et cela permet à Yacy de tourner sans avoir de serveur central.  Les requêtes sont effectuées sur le Net, mais aussi dans une sorte d’Intranet alimenté par les utilisateurs. Les recherches sont chiffrées, il n’y a pas de cookies ou autres dispositifs de pistage, et votre vie privée s’en retrouve protégée.

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil