UPS teste un camion avec un drone intégré

Souvenez-vous : il y a quelques temps, nous avions évoqué les cas de La Poste et d’Amazon, qui, chacune de leur côté, testaient la livraison de colis via des drones. Aujourd’hui, c’est UPS, acteur mondialement connu du marché de la livraison de colis, qui nous présente sa vision du futur.

UPS camion

UPS a bien compris que le problème majeur de la livraison via un drone, c’est l’autonomie. En effet, impossible de livrer plus loin qu’un rayon bien défini. Et, de l’autre côté, le problème majeur de la livraison par camion, c’est le coût important des frais dus au transport. Alors, pourquoi ne pas allier les deux ?

L’entreprise américaine a donc développé un camion un peu particulier. En effet, d’extérieur, celui-ci ressemble quasiment en tout point aux autres camions de la marque. Mais si l’on observe le toit, on remarque qu’un compartiment spécial est apparu ; lequel compartiment cache… un drone !

Bien qu’intéressée depuis longtemps aux drones, UPS n’a dévoilé qu’hier ses plans pour le futur. Elle qui peut se targuer de plus de 66 000 livreurs sur les routes chaque jour, tente de trouver des solutions toujours plus économiques et efficaces.

UPS veut faciliter la vie de ses employés

UPS ne veut pas remplacer ses livreurs par des drones : elle préfère plutôt faciliter la tâche de ses employés, et faire des économies d’énergie et de matériel.

Comment ? L’entreprise a donc décidé d’allier les compétences de chacun. Elle a équipé un des camions de sa flotte d’un système de lancement pour drone. Située sur le toit du véhicule et accessible par l’intérieur, cette « piste de lancement » peut recharger l’appareil lorsque celui-ci est arrimé, grâce à des batteries situées dans le camion.

Du côté du livreur, l’accès au drone est très simple : une ouverture a été découpée pour permettre au panier à colis d’être facilement accessible, afin de glisser le colis en toute tranquillité.

UPS drone

Ensuite, le livreur n’a plus qu’à indiquer au drone où effectuer la livraison. Dès que le colis a été récupéré, l’appareil reviendra par lui-même sur sa base. Cette autonomie permet un double gain : économie de carburant, et gain de temps. En effet, le livreur peut se concentrer sur une autre livraison dans les environs, exactement au même moment. Deux livraisons pour le prix d’une, en fait !

Une économie de 50 millions de dollars

Selon le communiqué de presse de UPS, leur drone aura une autonomie de trente minutes, avec une seule charge. Il pourra également porter des colis de 4,5 kg.

L’économie apportée par ce type de livraison serait énorme : la compagnie annonce un chiffre mirobolant de 50 millions de dollars par an ! En effet, les zones les plus rurales sont difficilement accessibles, et les employés d’UPS font souvent face à de longs détours pour arriver à destination.

L’entreprise américaine, dont le siège est basé à Atlanta, voit d’un très bon oeil cette innovation. Elle aurait évalué ces détours à plus de 100 000 km par jour pour ses livreurs. Un trou énorme, qu’UPS tente de combler. Cet appareil pourrait donc leur faire économiser du temps, mais aussi du kilométrage.

De fait, tout cela n’est qu’un commencement : UPS souhaite aller plus loin et développer encore plus ce genre d’initiatives. Néanmoins, cela ne pourra se faire que si, et seulement si, la loi le permet. En effet, actuellement, la FAA (pour Federal Aviation Administration) impose un contact visuel permanent aux pilotes de drones.

UPS livraison drone

 

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles