USB-C: la prise du futur?

Découverte par le grand public lors de la sortie du MacBook d’Apple en 2015, le port USB-C est en passe de devenir la connectique du futur. Au centre d’un nombre croissant d’appareils, smartphones et d’ordinateurs portables, beaucoup s’impatientent d’une démocratisation plus rapide de cette prise qui devrait faciliter notre quotidien. 

USB-C PHOTO INTRO

USB-Type-C: un principe révolutionnaire

Imaginez le jour où avec un seul et même câble vous pourrez charger votre téléphone et votre tablette tout en le branchant à votre télé, à un disque dur ou même une carte graphique externe et en transmettant des données. Cela est désormais possible avec le câble USB-Type-C.

Révolutionnaire. C’est en tout cas comme cela qu’Apple a présenté en 2015 sa trouvaille technologique, le port USB-C. Même si le MacBook d’Apple est le premier ordinateur portable à intégrer cette technologie, il n’en est pas moins le premier périphérique à l’adopter. En effet avant lui, Nokia et sa tablette Android N1 ou SanDisk et sa clé USB double format, intégraient déjà ce port USB d’un nouveau genre.

Même si beaucoup attribue l’essor de ce connecteur à Apple, l’USB-C était indéniablement promis à un avenir brillant tant ses caractéristiques en font rêver plus d’un.

USB-C PHOTO 1

Qu’est ce que c’est?

Il est important de clarifier une chose: l’USB-C n’est pas une nouvelle norme du protocole USB. C’est un nouveau connecteur qui peut accueillir plusieurs protocoles, dont le protocole USB. Une fois ce postulat établit, il est primordial d’opérer une distinction entre le connecteur et les données qui le traversent.

Le port USB-Type-C:

UNIVERSEL

L’avantage certain de cette nouvelle connectique réside dans sa versatilité. Tout peut transiter via ce support USB. En clair, tous les périphériques connus jusqu’ici (tels qu’HDMI et consorts) peuvent être supplantés par l’USB-C. Dans ce câble peut transiter des données, du son, des vidéos et même du courant électrique, nécessaire pour la recharge des appareils. En outre la nouvelle norme est connue pour être évolutive et donc s’adapter à de futurs protocoles.

Pour un peu plus de détails on peut s’intéresser à l’une des parties de cette nouvelle prise USB: l’ Alternate Mode. C’est cette partie qui permet de transiter une diversité de protocoles vidéos et audio au sein de l’USB-C. Elle permet de transporter le signal DisplayTort 1,4, c’est-à-dire la possibilité de connecter deux écrans 4K à 120 images par seconde. Il peut également faire passer un signal audio avec la nouvelle norme USB Audio.

REVERSIBLE

Pratique étant le maître mot de ce port USB, la nouvelle prise est réversible, elle n’a donc plus de sens, ce qui simplifie grandement les branchements.

MICRO

Même si ce n’est pas une grande avancée dans le domaine, sa taille se rapproche d’une micro USB avec les dimensions de 8,4×2,6mm. Cela reflète un encombrement réduit et qui s’intègre facilement dans de nombreux types de produits. Si pour l’instant tous les périphériques ne sont pas encore compatibles avec le port USB-Type-C, tous les univers devraient, à terme, passer à cette taille de connexion. Une uniformisation synonyme de mutualisation des chargeurs et autres câbles.

RAPIDE

La norme  s’appuie sur l’USB 3.1, laquelle possédant une bande passante plus large, lui permet de proposer une plus grande vitesse de transfert. Théoriquement, sa vitesse se positionne à 10 gigabits par seconde (Gbps), ce qui équivaux au double du port USB d’aujourd’hui.

PUISSANT

L’USB-Type C USB 3.1 se veut aussi plus puissant avec un voltage d’une intensité pouvant monter jusqu’à 20volts et 5 ampères (contre 5V et 1,8A pour son prédécesseur). Concrètement cela permet de recharger des périphériques plus gros, plus rapidement. Cela aurait aussi pour conséquence de supprimer l’alimentation externe pour certains périphériques et accessoires externes. Mais pour l’instant seulement les ordinateurs peuvent supporter une telle puissance.

Une transition progressive

Si pour Apple le choix de supprimer toute la connectique classique au profit de ports Thunderbolt 3, donc des ports USB-C, a été radical, cela reste un choix minoritaire. Mais même si le connecteur se trouve souvent sur de nombreux smartphones, il est pour la majorité des cas doté d’un port USB-Type-C que d’un seul côté. Par conséquent il faut passer par un « Hub » pour ne pas avoir à changer tous les câbles. De nombreux constructeurs, dont Apple,  proposent ces « Hubs » pour opérer une transition en douceur.

Une transition en douceur car le port USB-C est voué à réussir et rendre désuet l’ancienne prise USB. Ce câble « à tout faire », devrait nous rendre la vie plus facile dans nos interactions avec nos différents appareils.

Il est important à ce sujet de rappeler qu’Apple ne fait qu’impulser une tendance et non l’imposer. En qualité d’acteur du marché et de visionnaire technologique, il a aussi pour rôle d’innover et proposer au reste de l’industrie des voies technologiques.

Pour en savoir plus sur les différents supports USB, vous pouvez cliquez ici.

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles