Bionic bird, un oiseau hors du commun

Le projet Bionic Bird

En fin d’année 2014, le projet Bionic Bird est lancé sur le site de crowdfunding Indiegogo. Le concept ? Un drone unique qui a l’apparence et le comportement d’un véritable oiseau en plein vol. En un mois seulement, l’ingénieur français et créateur, E. Van Ruymbeke, peut être satisfait : la levée de fonds atteint 154 961 $, 6 fois plus que le montant de 25 000 $ initialement prévu.

Né d’un rêve d’enfance, la technologie d’aujourd’hui a permis à cet amoureux des oiseaux de donner vie à son projet en créant le prototype Bionic Bird, la deuxième version de l’Avitron déjà lancée en 2007. «J’y pensais déjà depuis longtemps, mais la technologie n’existait pas pour faire voler une machine qui batte des ailes» a expliqué Edwin à l’AFP. L’ingénieur a en réalité suivi les traces de son père et son grand père, déjà à l’origine d’un volatile en plastique fabriqué en Chine dans les années 60.

Bionic bird : un oiseau mécanique plus vrai que nature

Bionic Bird

Conçu à partir du biomimétisme (Démarche d’innovation qui consiste à s’inspirer de la nature pour une reproduction artificielle sur des objets conçus par l’homme) que le Bionic bird a été conçu: il a l’apparence d’une hirondelle et reproduit les battements d’ailes d’un véritable oiseau. L’illusion est totale puisque l’oiseau robotisé n’effraie en aucun cas ses amis volatiles, bien au contraire, il les attire. Pour les éviter il réalise des manœuvres rapides qui lui permettent aussi d’échapper à ses prédateurs.


Un drone unique qui se pilote depuis votre Smartphone

Ce concentré de micro technologie intègre deux processeurs semblables à celui qui fait vibrer votre Smartphone. Ce dernier fait d’ailleurs office de télécommande : il vous suffit d’incliner votre terminal dans la direction souhaitée et l’oiseau se déplacera alors selon vos désirs (fonctionne avec l’application The Flying App disponible pour iOS et Android ). Silencieux et ultra maniable, l’oiseau robot se dirige alors d’une façon on ne peut plus intuitive.

bionicbird-charging

Conçu avec des matériaux ultra légers comme l’aluminium, le lithium et la fibre de carbone, l’oiseau pèse seulement 9,3 grammes, ce qui lui permet d’atteindre la vitesse maximum de 20km/h et de monter jusqu’à 100m. L’autonomie est pour le moment limitée à 8 min mais l’appareil prendra seulement 12 minutes pour se recharger. Le créateur a poussé le détail à l’extrême en équipant son gadget d’un chargeur en forme d’œuf sur lequel l’oiseau se pose en équilibre.

  Les plus

  • Un design attrayant et original : Bionic bird a l’apparence d’une hirondelle plus vraie que nature et attire même ses amis volatiles.
  • Une expérience de vol unique : on appréciera bien sûr le coté naturel et la fluidité des mouvements qui rendent l’appareil unique en son genre, mais c’est surtout le pilotage basé sur les mouvements du Smartphone, qui constitue une vraie avancée par rapport à un système à télécommande.
  • Un oiseau petit, mais costaud : Son corps en mousse élastique et ses ailes souples et solides en fibre de carbone encaissent très bien les chocs.
  • Un drone sans hélice : L’absence d’hélice vous évitera de devoir renouveler le matériel en cas de casse.

Les moins

  • Pas de caméra ni de vol stationnaire : La première version du drone ne possède pas de caméra et le vol stationnaire n’est pas au point, on attend donc avec impatience la Version 2 qui devrait être mieux équipée.
  • Une autonomie faible : Le gadget peut voler pendant seulement 8 minutes et il vous faudra attendre 12 minutes pour le recharger.
  • Une batterie non amovible

Pour un test complet, consultez l’article sur le site objetconnecte.net.

Faut-il l’acheter tout de suite ?

Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs modèles de drones (qui volent, roulent, sautent, ou nagent) pour toutes les bourses allant de 30 à 200 euros. Parrot a récemment présenté sa nouvelle gamme de mini drones allant de 129 à 199€.

Concernant Bionic Bird, comptez 119€ sur leur site marchand. Clairement destiné aux amoureux des oiseaux, le Bionic Bird se distingue par son design attrayant, ses matériaux innovants comparés aux drones et sa capacité à voler en harmonie avec les autres volatiles. À la fois facile d’utilisation, quasi autonome dans son environnement et robuste, le drone semble avoir tous les atouts pour plaire. Le prix ne devrait pas être un frein à l’achat, mais la prochaine version de l’appareil qui comportera de nombreux avantages (plus grande taille, meilleure autonomie, intégration d’une ou deux caméras, GPS et système de contrôle par mouvement avec montre ou bracelet connecté) en fera attendre plus d’un.

Retour à la liste des articles