VISA imagine des lunettes pour remplacer votre carte bancaire

Vous êtes sur la plage en maillot de bain et vous voulez vous payer une glace ou un churros. Mais vous n’avez pas de place pour votre carte bancaire, vous devez donc renoncer à votre plaisir sucré. Ce scénario ne sera plus possible, vous pourrez bientôt payer sans avoir à vous munir de votre carte bancaire ….  À condition de porter vos lunettes!

Payer sans sa carte bleue: nouvelle obsession de VISA

Parmi la pléiade d’objets connectés destinés à faciliter notre quotidien, celui-ci va vous ravir. En effet, VISA a pensé à vous et il vous sera bientôt possible de ne plus avoir besoin de sa carte bancaire. Le premier pas vers cette avancée technologique a été le paiement sans contact. Cela permet un client de payer avec sa carte bancaire sans avoir à taper son code dans le terminal. Aujourd’hui, les spécialistes du secteur désirent aller encore plus loin : permettre à leurs utilisateurs de ne plus avoir à sortir leur carte bancaire.

Prouesse technique dévoilée dans le cadre du festival texan South By Southwest (SXSW, dédié aux innovations créatives), VISA espère beaucoup de son nouveau produit. La compagnie américaine a présenté des prototypes de lunettes de soleil avec puce NFC (Near Field Communication) intégrée dans une des branches. NFC est une technologie récente permettant d’échanger des informations à distance, technologie concurrente à Bluetooth par exemple.

Ainsi, pour toute transaction financière, l’utilisateur n’aura qu’à approcher la branche de ses lunettes connectées au terminal bancaire. Vous aurez donc payé sans avoir sorti votre carte bancaire.

À l’origine cette innovation a été pensée pour les surfeurs. C’est pourquoi, la firme américaine a tenu à tester ses prototypes de lunettes en Australie lors de la Quicksilver and Roxy Pro, compétition de surf réputée.

Le paiement physique : fin de la carte bancaire?

Un concept novateur mais qui reste dans la veine de la stratégie de développement de la marque américaine, déjà amatrice d’objets connectés. Avant les lunettes comme instrument de paiement sans contact, le réseau de paiement avait testé la bague. Lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016, VISA avait mis au point une bague capable de payer, testée par les athlètes sponsorisés.

Mais les technologies à porter sur soi sont dans l’air du temps et le marché risque d’être rapidement très concurrentiel. Tout d’abord, les transactions sans contact ne font qu’augmenter et à terme, les experts s’accordent à dire que ce sera la norme. En effet, VISA enregistre une augmentation  de 335% des transactions sans contact entre 2014 et 2015.

De plus, le paiement physique est un marché déjà très disputé, avec les géants Samsung, Apple et Google dans la course, proposant des solutions de paiement toujours plus performantes. Par exemple si vous avez un iPhone ou une Apple Watch vous pouvez payer à l’aide de votre application Apple Pay.

Secteur à compétition féroce

D’autres sociétés de paiement commencent à investir le marché. C’est le cas par exemple de la banque anglaise Barclays. Cette dernière propose à ses clients de nombreux objets connectés, une gamme de produits qui a été renforcée par son partenariat avec le géant du prêt-à-porter, TopShop. Un partenariat qui a mis au point une dizaine de produits allant de 15 à 30 livres  sterling. Ces objets nécessitent une connexion à votre compte bancaire via l’application « bPay« .

Que les plus septiques se rassurent, pour l’instant l’idée n’en est qu’au stade de prototype et aucune date de sortie n’a été révélée. La firme prend son temps pour jauger l’intérêt que son innovation peut susciter chez les consommateurs.

Le directeur marketing et digital de VISA, Chris Curtin, souligne que l’objet digital proposé est en totale adéquation avec « Partout où vous voulez être », slogan de la firme.

Mobile & Futé, le blog high-tech sur l’actualité des smartphones

Retour à la liste des articles
Logo Point Service Mobiles Rechercher une boutique PSM

Point Service Mobiles

Accueil